mahi le 5 novembre 2006

Hands J’ai reçu début octobre un investisseur lyonnais  pour lui parler des opportunités de développement des activités de PC Global Services à moyen terme d’ici 1 à 2 ans.

J’attendais cette occasion pour sortir du tiroir une affaire vieille de 3 ans  concernant les pratiques douteuses d’une société intermédiaire en capital risque basée à Lyon.

Par mes propres moyens j’ai trouvé en avril 2003 un investisseur privé. Avant que l’on fasse affaire je lui ai demandé de contacter cette société intermédiaire en capital risque avec qui j’étais déjà en relation depuis 2002 pour qu’elle formalise l’entrée de mon investisseur dans le capital de PC Global Services.

Après un entretien avec leur chargé d’affaire mon investisseur a préféré traiter directement avec moi.

Quelques mois après, mon investisseur m’a appris que le chargé d’affaire lui avait proposé de placer son argent sur d’autres projets que le mien tout en dénigrant mon projet alors que ce même chargé d’affaire m’avait dit tout le contraire lorsque je lui ai présenté le business plan en 2002.

Portant un costume à la Ernest & Young (affaire sans rapport avec cette firme) ce chargé d’affaire était rempli au-dedans de toute sorte de pourriture.

Si vous êtes un entrepreneur à la recherche de fonds, méfiez-vous de ces gens là et apprenez à discerner avec intelligence leur  réelle intention pour votre projet.

Lire la suite...Investisseurs & Ethique

mahi le 3 novembre 2006

Small_is_the_new_big Small is the new big est un article écrit par Seth Godin sur son blog il y a un peu plus d’un an. Seth est un  gourou du marketing aux USA. La lecture de ce billet  m’indique que je suis sur le bon chemin et m’encourage dans le développement de notre activité car je compare le "Small"  au "centre de profit individuel" que j’ai défini dans l’article précédent. Je vais me plonger dans la lecture de cet ouvrage pour mieux comprendre la pensée de Seth que je vais illustrer par quelques exemples pris sur le marché de l’assistance informatique et internet à domicile. A suivre donc ….

Lire la suite...Small is the new big

mahi le 1 novembre 2006

Vtiger j’ai déjà introduit la notion de centre de profit individuel comme étant  nécessaire pour  mettre en place une stratégie de développement à succès afin d’industrialiser les services d’assistance informatique et Internet à domicile. Voir article Services informatiques : Industrialisation

Après un an d’analyse du marché ma vision de ce centre de profit est parfaitement claire maintenant. Cette vision s’articule autour d’une solution informatique en ligne  ou mode ASP (Application service provider ) de gestion de la relation client  qui comporte des fonctionnalités permettant au technicien de gérer de manière autonome notre activité de services au niveau local sans avoir besoin d’une qualification d’entrepreneur ou de commercial. Je rappelle que la tâche du technicien au statut salarié est de délivrer des unités de production (interventions) au domicile des particuliers.

Selon un modèle économique qui exclu la sous-traitance, la montée en charge du centre de profit individuel est la suivante avec une rentabilité et une qualité de service au rendez-vous à chaque étape de son développement :

- 1 intervention/jour :  vacataire
- 2 interventions/jour :  mi-temps
- 3 interventions/jour :   trois-quart de temps
- 4 interventions/jour : plein temps

Le centre de profit reçoit les demandes d’assistance informatique et Internet via :

- Le centre d’appel par notification email et SMS
- Le webfom en ligne via l’affiliation Internet
- Le webform en ligne via les partenariats (financés par l’entreprise) et générateurs de leads

Le technicien communique à travers la solution de gestion de la relation client avec :

- L’entreprise par email et VoIP
- Le client par le portail client : email et VoIP

Lire la suite...Centre de profit individuel II