Pas fait la brèche car le rocher est délité.

Grand beau.

6H15 > 10H30

Monté pour casser la croute au refuge du promontoire avec un accueil chaleureux.

Lire la suite...Brèche de la Meije : Versant S, par le vallon des Etançons

Il n’a pas trop neigé ce week-end de mauvais temps. C’est juste un peu plâtré à partir de 3600 m.

un peu de vent sans plus jusqu’à 6h00. Ciel dégagé.

5H > 8H

La veille j’ai attendu de 8h à 10 h au niveau de la passerelle du pré de madame Carl car elle était inondée. La grue a dégagé le passage.

Le gardien Jean est très sympathique et prend soin de ses pensionnaires tant au niveau de la restauration que de la sécurité. En arrivant au refuge je me suis régalé avec une tarte aux framboises accompagné d’une thé parfumé de grande qualité. Au menu de la soupe de légumes frais, des crozets accompagnés de diots, de la salade verte et en dessert au choix : îles flottantes, tartes, fromage blanc aux myrtilles.

J’ai dû rebrousser chemin 250 m avant le sommet, à cause d’une crevasse assez large qui m’a effrayé car je n’en voyais pas le fond. Facile à sauter à la descente mais plus difficile à la monté. Après je suis allé faire un tour au col des écrins.

Lire la suite...Dôme de Neige des Écrins : Versant NE (Voie normale)

mahi le 21 septembre 2008

dalles.jpgJ’ai profité de cette journée un peu ensoleillé pour aller faire les dalles du Charmant Som, escalade facile de 250 mètres. Rocher sec et chaud, pas de vent.

L’unique intérêt de ces dalles est l’initiation au terrain d’aventure pour les enfants.

D’ailleurs il y avait aujourd’hui beaucoup d’enfants sur les dalles.

Je n’ai pas trouvé raide les dalles pour une descente à ski, peut être
que le plus raide se trouve en bas des dalles ? A moins que ce soit un
effet d’optique.

Escalade réalisée avec mon dernier de 8 ans (cf.photo)

Lire la suite...Charmant Som : Dalles de la face E

mahi le 13 septembre 2007

Dent_de_crolles La Dent de Crolles (2062) est située dans le massif de la Chartreuse. Poussez pas derrière se trouve sur la face SW de la Dent de Crolles (cf photo). On y accède en 30 minutes à partir du Col du Coq où on a laissé la voiture. Belle voie sportive de 150 m de difficulté AD+ seulement sur quelques longueurs des 7 à parcourir. Le soleil pointe sur cette face SW à partir de 11 H. Grand beau, pas de vent. Très beau point de vue au sommet sur les massifs de Belledonne et Chartreuse. Voie effectuée avec Guillaume.

Lire la suite...Dent de Crolles: Poussez pas derrière

La_pointe_des_enfants Le Grand Van (2448 m) est un sommet modeste situé au Sud du massif de Belledonne près de Grenoble. Son épaule Ouest se termine par l’éperon/pilier La Pointe des Enfants où se trouve Les Vacances de Chloé, une voie cotée AD+ de 200 mètres de haut. On trouvera plus de détails sur ce Topo .

Nous sommes partis de Casserousse (1400 m), l’itinéraire de la marche d’approche emprunte le chemin pour aller au Grand Eulier  tout du moins jusqu’à  la brêche Robert (2050 m). De là on redescend sur les Lacs Robert ( 2000 m) pour remonter ensuite à quelques mètres en dessous du col de la Lessive (2100 m). De là on a attaqué la voie à 12 H  pour arriver au sommet 4h plus tard. Le temps était magnifique avec une excellente visibilité au loin. Un peu de vent frais sur les deux premières longueurs à l’ombre mais nous avons vite retrouvé le soleil, ce qui nous a bien réchauffé. Voie effectuée avec Julien.

Lire la suite...Grand Van: Pointe des Enfants – Les vacances de Chloé

mahi le 11 septembre 2006

Nepal_trek_sportiva_1 J’ai reçu ce matin les chaussures d’alpinisme que j’ai commandé en remplacement de mes coques plastiques Koflach modèle Vertecal. Il s’agit des Népal Trek de chez La Sportiva. J’ai mis 3 mois pour choisir le modèle qui convient à mon utilisation à savoir l’approche sur glacier et la grimpe en rocher de difficultée AD Sup, D.

Je les ai testé aujourd’hui en me rendant à chamechaude en fin d’après midi et je peux dire qu’elles sont très confortables. Il faut les choisir une demie pointure au dessus de la pointure ville soit 42 1/2 pour moi. En montant j’ai un peu desséré les lacets car j’avais des fourmis au pied droit. En descendant je me suis amusé dans un pierrier pour vérifier la bonne protection des pieds vis à vis des chocs. Je conseille vivement ces chaussures pour leur maintien, confort et légèreté à 1K700 la paire. Il me reste à les tester sur des courses de rocher, à suivre …

Lire la suite...Nepal Trek La Sportiva

mahi le 20 août 2006

Toubkal Je profite d’un séjour touristique au Maroc pour effectuer une reconnaissance du massif du Toubkal afin de préparer un raid de 3-4 jours en ski de randonnée pour l’hiver prochain. Je suis parti la veille de Casablanca vers 5H30 pour me rendre en voiture à Imlil  (1740 m) ville située à 70 km au sud de Marrakech. Imlil est un petit village berbère du haut Atlas qui voit passer beaucoup de touristes car le refuge du Toubkal situé 1500 mètres plus haut délivre chaque année pas moins de 10000 nuitées.

Parti à pied à 12H30 de Imlil, j’ai mis 5H30 pour monter ces 1500 mètres de dénivelé. Il y a beaucoup de longueur et je n’en voyais pas la fin. Quel plaisir de voir enfin ce refuge (3207m) où j’ai été accueilli chaleureusement par Mohamed fidèle gardien depuis 1968.

Ce refuge est très confortable et on peut y déguster de délicieux tagines aux poulets ainsi qu’un petit déjeuner très copieux (omelette, café, thé, lait, confiture, miel, beurre, pain grillé…) Toutefois il faut y aller avec un duvet car il ne dispose pas de couverture. C’est le seul point négatif.

J’ai dîné en compagnie de membres très sympathiques du CAF d’Albertville et de Casablanca et avec qui j’ai effectué l’ascension du Toubkal (4167 m) avec deux d’entre eux.

Le lendemain départ à 5H30. Depuis le refuge on doit remonter un pierrier pour atteindre un verrou, point de départ du vallon qui mène directement au col du Toubkal (3900 m). De ce col on tire à gauche pour monter la crête jusqu’au sommet qui est  surmonté par une pyramide métallique. Du sommet vue magnifique sur le Haut-Atlas.

Le jour même j’ai du redescendre 2500 m de dénivelé jusqu’à Imlil et à partir du refuge j’ai utilisé les services d’un muletier pour porter mon sac à dos qui n’était pas bien lourd. Je suis monté sur la mule quelques temps sur le plat mais en descente ce n’est pas évident car il faut s’aggriper à la selle et ce n’est pas de tout repos. J’ai finalement descendu en grande partie ce dénivelé à pied sans sac à dos en discutant avec le muletier berbère.

Il s’agit ici de trekking plutôt que d’alpinisme compte tenu d’une part de l’altitude du sommet et d’autre part de la grande facilité du niveau de cette course que n’importe qui peut réaliser.

Il y a sur ce massif de beaux vallons  et couloirs qui se prêtent parfaitement bien à la pratique du ski de randonnée. A suivre…

Lire la suite...Djebel Toubkal